Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

ALGER - Le 21e Championnat du monde masculin de handball des moins de 21 ans (U-21) débutera mardi à Alger avec l'objectif, pour certains, de succéder à la France, détentrice de la précédente édition au Brésil, alors que l'Algérie veut se qualifier au deuxième tour pour faire mieux qu'en 2015 où elle a terminé à la 20e place.

La France prendra part au rendez-vous d'Alger avec une génération dorée, championne d'Europe et du monde U-19 et 3e l'an passé de l'Euro U-20.

Elle sera représentée par des joueurs d'expérience comme Melvyn Richardson, le fils de Jackson Richardson, ancien capitaine de l'équipe de France, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone et double champion du monde.

Il sera entouré notamment de trois joueurs internationaux évoluant avec l'équipe de France seniors, en l'occurrence le gardien Junien Meyer, l'arrière droit Dika Mem et l'aillier droit Yanis Leenne.

A côté de la France, la Suède et l'Allemagne sont les grands favoris de cette 21e édition, elles qui se sont partagé cinq titres mondiaux depuis le début de la compétition en 1977. La Suède a ainsi remporté trois Mondiaux (2003, 2007 et 2013), alors que les Allemands ont été sacrés en 2009 et 2011. Le Danemark, champion du monde 1997, 1999 et 2005, vient juste derrière.

Les représentants africains avec des ambitions différentes

Le tirage au sort de la compétition a réservé un premier tour très corsé avec la présence de quatre détenteurs du trophée mondial dans un même groupe (B), à savoir la France, le Danemark, la Suède et l'Egypte, le représentant africain habitué à jouer les premiers rôles dans ce genre de compétitions.

Pour dire, le spectacle sera certainement assuré pour les adeptes de la petite balle qui auront l'occasion de voir à l'œuvre les futurs champions du monde, voire olympiques, sans parler de la concurrence qui sera très rude pour occuper les quatre premières places de chaque groupe, qualificatives aux huitièmes de finale.

De son côté, l'Allemagne ne devrait pas rencontrer de difficultés dans son groupe A, aux côtés de la Norvège, des Iles Féroé, de la Hongrie, de la Corée du Sud et du Chili.

Quant au pays organisateur, l'Algérie, il a été logé dans un groupe D "abordable" aux côtés de la Croatie, de l'Islande, de l'Arabie saoudite, de l'Argentine et du Maroc, troisième représentant du continent africain dans le tournoi.

La Tunisie, championne d'Afrique en titre, a été versée dans le groupe C aux côtés du Brésil, du Burkina Faso, de la Russie, de l’Espagne et de la Macédoine, avec l'objectif de prendre l'une des quatre premières places, ce qui est largement à la portée des "Aiglons".

Pour sa part, le Burkina Faso, dont c'est la première apparition dans un Mondial de handball, veut réussir une participation "honorable" et se mesurer aux grandes nations de la petite balle, selon les dires de son entraîneur, Babanien Sirima.

Les matchs de ce Championnat du monde se dérouleront à la salle Harcha-Hacène et à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf.

La composition des groupes

Composition des groupes du 21e Mondial de handball (U-21), prévu du 18 au 30 juillet à Alger:

Groupe A : Allemagne, Norvège, Iles Féroé, Hongrie, Corée du Sud, Chili

Groupe B : France, Danemark, Qatar, Egypte, Slovénie, Suède

Groupe C : Espagne, Tunisie, Macédoine, Brésil, Burkina Faso, Russie

Groupe D : Croatie, Islande, Algérie, Arabie saoudite, Argentine, Maroc

Ndlr : les matchs du Championnat du monde se dérouleront à la salle Harcha-Hacène et à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf.

Les quatre premiers de chaque groupe seront qualifiés pour le Tour principal.aps